fbpx

La Station de Bagotville a été érigée en juillet 1942 avec pour objectifs principaux la formation des pilotes ainsi que la protection des installations d’Alcan et des centrales hydroélectriques dans la région pendant la Deuxième Guerre mondiale. Sa devise, « Défendez le Saguenay », reflétait cette mission cruciale.

Après la fin de la guerre, la station a été fermée, mais elle a rouvert ses portes en 1951 en tant que base d’entraînement pour les escadrons destinés à la Division canadienne en Europe. Elle a également joué un rôle essentiel dans les opérations de défense aérienne pour les nouvelles forces canado-américaines qui ont évolué pour devenir le NORAD en 1958.

En réponse à l’application du concept d’escadre au sein de la Force aérienne canadienne, la 3e escadre a été reconstituée à Bagotville le 1er avril 1993. Cette escadre avait auparavant servi le Canada à Zweibrücken de 1952 à 1968, puis à Lahr de 1988 à 1992. Ainsi, la Station de Bagotville a continué à jouer un rôle essentiel dans la formation des pilotes et dans les opérations de défense aérienne tout au long de son histoire mouvementée.